( 31 mars, 2010 )

Cottance et son histoire


Histoire de chèvres et naissance d’un garde champêtre 

1001098.jpg

Blanches ou non, c’était du temps où les chèvres chevrotaient et étaient considérées comme animaux nuisibles. Il est vrai que celles-ci adorent brouter bourgeons et jeunes pousses et donc détruisent beaucoup, ce qui a incité le Préfet a prendre cet arrêté, délibéré au Conseil Municipal. 

Aujourd’hui vingt six février 1808, nous Maire et Membres du Conseil Municipal de la Commune de COTTANCE, canton de FEURS, département de la LOIRE assemblés en vertu de l’arrêté de Mr le Préfet, en date du premier de ce mois, contenant des mesures de police contre les chèvres. Après avoir examiné le dit arrêté et constaté la dévastation que cause ces mauvais animaux  nous avons arrêté  l’approbation de Mr le Préfet. Tous ceux qui voudront tenir des chèvres donneront à compter du douze mai prochain : pour une chèvre 1,50 F, pour deux 4,50 F, pour trois 10.50 F sans néanmoins le droit de les mener paître dans les bois ni ailleurs.  

cottanceplacedelacroix2.jpg
 

Sont exceptés de payer, conformément au dit arrêté, ceux qui les tiendront à l’écurie sans jamais les sortir pour les faire paître. 

Et pour tenir la main à l’exécution du présent arrêté ainsi que pour le voeux des lois à ce sujet et arrêté de Mr le Préfet nous nommons un garde champêtre, né à ROZIER, domicilié à COTTANCE.  Celui-ci  se chargera de veiller a la garantie des propriétés tant sur les pâturages que sur la chasse, vol et de en nous en donner tous les renseignements qu’il pourra se procurer pour COTTANCE et ROZIER, moyennant de somme de deux cent seize francs dont la commune COTTANCE payera celle de 120 F et celle de ROZIER 96 F, prix convenu entre les communes, non comprise la portion d’amende qui lui reviendra. 

Bien entendu que les propriétaires qui voudront tenir des chèvres seront tenu de venir faire leur déclaration à la mairie avant le 12 mai prochain et payer pour les chèvres qu’ils voudront tenir, conformément au dit arrêté sous la peine de confiscation des dits animaux et 24 F d’amende au profit de la Commune. Acte dressé les jour et an que dessus.  Source : Registre des délibérations du conseil.   

 

1 Commentaire à “ Cottance et son histoire ” »

  1. massondamien8828@neuf.fr dit :

    Je conseille cette ferme pédagogique à tous les parents souhaitant faire une sortie ludique avec leurs enfants. Accueil chaleureux, Visite extraordinaire avec ce moment magique où les enfants donnent le biberon aux chevrons, goûter à la fin. Tarif tout à fait correct (4e50 par adultes) pour environ 2 heures de visite.
    Merci à vous d’ouvrir votre ferme car c’est très enrichissant pour les petits et pour les grands !

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|